Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 08:07
 

Plan numérique pour l'éducation

 

En ce début d’année scolaire 2016-2017, le plan numérique pour l’éducation se déploie dans 1668 collèges et 1817 écoles. C’est le cas au collège Jean Moulin de Chevilly-Larue, dans le département du Val-de-Marne, territoire pionnier grâce à l'expérience ORDIVAL. Le plan numérique y concerne d’ores et déjà la totalité des 104 collèges publics ainsi que 9 collèges privés sous contrat et près de 90 écoles élémentaires.

Dans ces écoles et ces collèges, l’engagement du ministère et le partenariat fort entre l'académie et le conseil départemental ont permis de déployer l’ensemble des piliers du plan numérique : la mise à disposition de ressources numériques innovantes, un plan de formation efficace sur l'usage pédagogique de ces ressources et un plan d'équipement individuel des élèves et enseignants qui va permettre les usages dans le temps scolaire et extrascolaire.

Aujourd’hui, sont présentées pour la première fois :

 

  • les ressources numériques, couvrant les nouveaux programmes du CM1 à la 3e (cycles 3 et 4), gratuites et à disposition de tous les enseignants, grâce à l’effort des éditeurs numériques ;

  • le nouveau portail d'accès et de présentation des ressources numériques MYRIAé, construit par CANOPé : c'est le moteur de recherche de l’ensemble des ressources pédagogiques numériques, construites par des éditeurs et des enseignants.

A ces ressources numériques rendues accessibles à tous via le portail MYRIAé, s’ajoutent :

  • la plateforme lireLactu.fr qui permet une lecture gratuite et en streaming de 15 titres de presse, accessible à ce jour dans 80% des collèges et lycées et très rapidement pour la totalité d'entre eux ;

  • l’offre Eduthèque, qui recense des milliers de ressources de qualité sélectionnées par de grands établissements publics à caractère scientifique et culturel comme le Louvre ou la BnF, tout juste rejoints par l'Institut du Monde Arabe.


S'agissant de l'effort de formation à destination des enseignants, le ministère s'engage à reconduire cette année le plan exceptionnel de trois jours de formation au numérique qui s’est déjà déployé l’an dernier. D'autre part, la plateforme de formation en ligne M@gistere continue à s'enrichir de nouveaux modules consacrés au numérique et à la pédagogie avec le numérique.

Enfin, tout cela nécessite des équipements, qui sont distribués progressivement aux élèves et à leurs enseignants, selon les calendriers des collectivités territoriales. Afin d'amplifier le plan numérique pour l’éducation à la rentrée 2017, une concertation avec l’assemblée des départements de France permet de poser les grands principes du prochain appel à projets « Collèges numériques et innovation pédagogique » qui sera publié dans les prochains jours.

Formation des enseignants, ressources pédagogiques, programmes scolaires et équipement font ainsi progressivement entrer l’Ecole dans l’ère numérique avec un seul objectif : améliorer la réussite de tous les élèves, en lien avec leurs familles, pour lesquelles un guide d’information est désormais en ligne sur ecolenumerique.education.gouv.fr.

Le Plan numérique

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Quelle école pour votre enfant...
commenter cet article
15 octobre 2016 6 15 /10 /octobre /2016 07:56

 Les amicales laïques se mettent en quatre

 

 

La représentante de l'amicale de Saint-Jean-de-Boiseau, Maryvonne Bouyer, et le président de l'amicale du Pellerin, Gilles Saulnier, lors de l'assemblée générale de l'ALP, réunie le vendredi 7 octobre à la Maison des Arts (rue du château). | Ouest France

 

Les amicales laïques de Brains, Saint-Jean-de-Boiseau, La Montagne et Le Pellerin ont décidé d’unir leurs forces. Premier projet commun : une web-radio avec l’AJI, animation jeunes intercommunale.

Les amicales des quatre communes s’étaient retrouvées, lors d’une réunion de secteur organisée par la FAL 44 (Ligue de l’enseignement de Loire-Atlantique), autour des objectifs de promotion de l’éducation populaire et de soutien à l’école publique. Elles ont concrétisé leurs échanges par la création d’une instance interamicale, nommée Amicales laïques Loire-Acheneau, ayant pour objet de coordonner et mettre en place des projets communs.

Les amicalistes se sont ainsi réjouis de la création d’une web radio. Le président Gilles Saulnier a souligné : « En partenariat avec l’Animation jeunes intercommunale (AJI) de Saint-Jean-de-Boiseau et La Montagne, cette radio itinérante permettra aux enfants des écoles publiques de nos communes de mieux communiquer et apprendre. C’est un précieux outil de participation. »

Publié le 13/10/2016 Source/Ouest-France/

  

 

 

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Infos pratiques
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 07:59

Le principal d'une école de Singapour a adressé une lettre aux parents de ses élèves.

 

Les examens de vos enfants commencent bientôt. Je sais que vous êtes anxieux que vos enfants ne réussissent pas. Mais s'il vous plaît, pensez bien que parmi les élèves qui passeront ces examens,  il y a un artiste qui n'a pas besoin de comprendre les maths. Il y a un chef d'entreprise qui ne s'intéresse pas à l'histoire ou à la littérature anglaise. Il y a un musicien qui s'en fiche de ses notes de chimie.

Si votre enfant a des bonnes notes c'est super !

Mais si ce n'est pas le cas, s'il vous plaît, ne dégradez pas sa confiance en lui ou sa dignité. Dites-leur que tout va bien, que c'est juste un examen !

Il y a des choses beaucoup plus importantes qui les attendent !

Dites-leur que vous les aimez, et que vous n'allez pas les juger. Faites-le et vous verrez vos enfants conquérir le monde. Ni en examen, ni une mauvaise note anéantiront leurs rêve ou leur talent. Et s'il vous plaît, ne pensez pas que les médecins et les ingénieurs sont les seules personnes heureuses au monde...

Bien à vous le directeur .

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Quelle école pour votre enfant...
commenter cet article
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 09:22

... Des actions pour les collégiens

 

La citoyenneté peut être renforcée pour les élèves des 140 collèges dans le cadre de « mon parcours collège ». Photo PO-NB

La citoyenneté peut être renforcée pour les élèves des 140 collèges dans le cadre de « mon parcours collège ».

Le Département veut favoriser la mixité sociale et la citoyenneté pour les 71 000 élèves des 140 collèges.

Outre les 500 millions d'euros sur dix ans pour le bâti, le Département veut aider les 71 000 collégiens du public et du privé à être des citoyens, en lien avec l'Éducation nationale et la direction diocésaine. Au menu : formation aux comportements qui sauvent (700 élèves en 2016-2017), sensibilisation aux dangers de la route ou aide aux élèves délégués.

D'autres actions sont lancées. « Nous allons mettre en place des formations à la citoyenneté », note Christine Orain, vice-présidente à l'éducation au Conseil départemental afin de « lutter contre les discriminations, s'intéresser à d'autres cultures, apprendre la médiation, développer l'esprit critique ». « On n'impose rien aux établissements. On souhaite enrichir l'offre de l'Éducation nationale », ajoute Philippe Grosvalet, président PS du Département. La laïcité sera abordée. Avec en toile en fond la menace terroriste et la radicalisation. « Ce sont des sujets compliqués. Toute la société doit se mobiliser. » « La radicalisation existe pour des plus en plus jeunes », note Christophe Orain.

Favoriser la mixité

Le Département participe à une expérimentation du ministère de l'Éducation nationale « pour renforcer la mixité sociale ». Rien ne se fera au forceps. La démarche sera lancée le 11 octobre avec deux spécialistes de la mixité. Le Département va travailler ensuite avec les partenaires, notamment pour Nantes, Saint-Nazaire et Saint-Herblain. 

Trouver des stages

Autre nouveauté : 17 000 élèves de 3e cherchent un stage. Le Département lance donc un outil en ligne (loire-atlantique.fr/stage3e) pour répertorier les offres.

Presse-Océan 03/09/2016

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Infos collège St Exupéry
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 08:00

…C’a y’est,  elle est de retour au collège

 

 

Le jeudi 6 octobre 2016...

 

 

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 11:19

A regarder sans attendre...

 

Info | 60'| Encore 5 jours en replay | Tous publics |France télévision

 

 

L'émission : En France, près d'un élève sur 10 considère l'école comme un lieu de souffrance, souvent car il est victime de violence et de harcèlement. Un phénomène longtemps nié en France, où la première campagne de sensibilisation date de 2011. De plus, la moitié des victimes n'osent pas en parler à un adulte, restant enfermés dans un cercle vicieux. La diffusion du téléfilm «Marion, 13 ans pour toujours», racontant le suicide de Marion Fraisse, victime de harcèlement, sert de point de départ à un débat sur le sujet. Jeunes victimes, parents, dont Nora Fraisse, la mère de Marion, et représentants de l'Education nationale, discutent des mesures à prendre pour faire cesser le harcèlement scolaire et comment venir en aide aux victimes.

Le programme : Un débat sur la question du harcèlement scolaire, un phénomène longtemps nié en France alors qu'il peut avoir des conséquences tragiques. En présence de Nora Fraisse, mère de la jeune Marion, qui s'est suicidée à cause du harcèlement dont elle était victime.

 

 

 

 

 

Et pour ceux qui le souhaite...

Marion, 13 ans pour toujours

 

Série & fiction | 90'| Encore 5 jours en replay | France télévision

De B. Guerdjou

Avec J. Gayet, F. Rongione, X. Robic, L. Bajrami, T. Rojo et A. Perez-Malartre

L'épisode : Marion Fraisse avait 13 ans quand elle s'est pendue, le 13 février 2013. A côté d'elle, également suspendu, se trouve son téléphone portable. Ainsi qu'une lettre, dans laquelle l'adolescente s'adresse directement aux élèves de son collègue qui l'ont harcelée pendant des mois, sans réaction des enseignants pourtant témoins et sans que ses parents ne s'en doutent. Atteinte au plus profond d'elle-même par ce drame, sa mère Nora le dépasse pour remonter le fil de ces terribles événements et rendre justice à sa fille. Elle se bat pour comprendre la violence vécue par son enfant et faire tomber le mur du silence qui s'est élevé autour de sa famille...

La série : Adapté du récit bouleversant de sa mère Nora Fraisse, le film "Marion, 13 ans pour toujours" est l’enquête et le combat d’une mère pour comprendre la violence inexprimable vécue par son enfant et faire tomber le mur du silence qui s’est édifié autour de sa famille.

 

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Quelle école pour votre enfant...
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 11:40

...LE VENDREDI 07 OCTOBRE 2016

 

Élections des représentants de parents d'élèves (voir site IA44)

 

La participation des parents d'élèves à la vie de l'école ou de l'établissement par l'intermédiaire de leurs représentants élus est fondamentale et favorise le bon fonctionnement de l'institution. A cet égard, les élections des parents d'élèves constituent un moment privilégié. Dans toute la France, le 07 octobre 2016, les parents éliront leurs représentants, membres à part entière du conseil d'école ou du conseil d'administration.

 

Quand ?

 

Les élections se dérouleront le 07 octobre  2016.

Dans le premier degré, la commission électorale choisit le jour du scrutin entre ces deux dates (07 ou 08 octobre). Dans le second degré, ce choix revient au bureau des élections présidé par le chef d'établissement.

 

Comment ?

 

Les parents expriment leur suffrage au bureau de vote de l'établissement scolaire fréquenté par leur enfant ou votent par correspondance.

 

Qui peut voter et se présenter ?

 

Chacun des deux parents est électeur quelle que soit sa situation matrimoniale, sa nationalité, sauf dans le cas où il s'est vu retirer l'autorité parentale.

Lorsqu'un tiers est chargé de l'éducation de l'enfant, il a le droit de voter et d'être candidat à ces élections à la place des parents.

Les personnels parents d'élèves sont également électeurs mais ne peuvent pas être éligibles à ce titre.

Chaque électeur ne dispose que d'une voix, quel que soit le nombre d'enfants inscrits dans la même école ou le même établissement.

 

Quel mode de scrutin ?

 

L'élection a lieu au scrutin de liste à la représentation proportionnelle au plus fort reste. Chaque liste doit comporter au moins deux noms de candidat et, au plus, le double du nombre de sièges à pourvoir.

 

Combien y a-t-il de parents élus dans les écoles et les établissements ?

 

Premier degré : il y a autant de représentants de parents d'élèves au conseil d'école que de classes dans l'école (environ 221 000 pour l'ensemble des écoles maternelles et élémentaires).

 

Second degré : il y a, selon le type de l'établissement et sa taille, 5, 6 ou 7 représentants de parents d'élèves dans chaque conseil d'administration (environ 48 000 en tout).

 

Quel est le rôle des représentants de parents d'élèves ?

 

Les parents d'élèves élus au conseil d'école ou au conseil d'administration d'un établissement du second degré sont membres à part entière de ces instances participatives : ils y ont voix délibérative.

 

Premier degré : le conseil d'école vote le règlement intérieur de l'école et adopte le projet d'école. Il donne son avis et fait des suggestions sur le fonctionnement de l'école et sur toutes questions intéressant la vie de l'école (intégration des enfants handicapés, activités périscolaires, restauration scolaire, hygiène scolaire, sécurité des enfants). Il peut proposer un projet d'organisation du temps scolaire dérogatoire.

 

Second degré : le conseil d'administration est l'organe délibérant de l'établissement. Il adopte le projet d'établissement, le budget et le règlement intérieur. Il donne son accord sur le programme de l'association sportive, sur les principes du dialogue avec les parents d'élèves. Il délibère sur les questions relatives à l'hygiène, la santé et la sécurité. Il donne son avis sur les principes de choix des manuels et outils pédagogiques, sur la création d'options et de sections etc.

 

À la demande de parents, ces mêmes représentants peuvent assurer un rôle de médiateur auprès de la communauté éducative.

 

La propagande électorale devra cesser jeudi 06 octobre à 23 h 59....

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Infos pratiques
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 22:23

 

...Un dispositif pour améliorer la communication entre les parents d'élèves et l'École

 

 

La "mallette des parents" est destinée à améliorer le dialogue entre les parents d’élèves et l’École. Elle contient des outils que les équipes éducatives utilisent pour animer la discussion avec les familles lors d'ateliers-débats. Les mallettes des parents en CP et en classe de sixième sont généralisées pour être proposées aux équipes volontaires. Ce dispositif porte sur des moments clés du parcours scolaire des élèves : l'élève, en CP, apprend à lire et à écrire, et, en sixième, passe d’un professeur des écoles, souvent unique intervenant, à un nombre plus conséquent d’enseignants.

 

Suivez le lien...

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Quelle école pour votre enfant...
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 22:01

...Tous acteurs de l'école publique

 

CaravanessiteDu 24 septembre au 4 octobre 2016, les militants FCPE sillonneront le nord et le sud de la France en caravanes pour aller à la rencontre d'autres parents.
Objectif ? Discuter des enjeux de l'école, mobiliser autour de la cause des enfants, parler du rôle des parents élus et des élections scolaires.
De Brest à Dieppe, de Paris à Avignon, au total ce sont 30 villes et villages dans lesquels les caravanes feront étape.
Devant des collèges et des écoles primaires, sur les places de marché, à proximité des centres commerciaux, au plus près des habitants, les parents de la FCPE iront à la rencontre de leurs pairs pour dialoguer et réfléchir à l'école de demain.
Tous les parents ont leur place à l'école. Or, cette place se gagne tous les jours dans l'intérêt de tous les enfants. Ce sont eux qui feront la société de demain.

Suivez les caravanes de la FCPE sur notre page Facebook et notre compte Twitter.

Dossier de presse Caravanes FCPE

L'affiche

"Mobilisons-nous pour l'école publique" : les axes phares du projet éducatif de la FCPE

"Parents, ensemble changeons l'école"

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Quelle école pour votre enfant...
commenter cet article
22 septembre 2016 4 22 /09 /septembre /2016 17:10

 

 

Une école maternelle dans le 19e arrondissement de Paris, en 2007.

Selon le lieu où on le passe, le concours de professeur des écoles (CRPE) peut s’avérer plus sélectif que celui d’entrée en deuxième année de médecine ! Si en 2016 seulement 18 % des étudiants en première année commune aux études de santé (Paces) ont réussi ce concours de médecine, en Corse, la part d’admis au concours externe qui permet d’enseigner en école maternelle ou élémentaire n’a pas atteint 10 %. Une donnée à prendre en compte alors que se déroulent, jusqu’au 13 octobre, les inscriptions au CRPE 2017, ouvert aux étudiants de master 1 et plus.

 

Chaque année, des concours sont organisés par les différentes académies, pour un nombre de postes déterminé en fonction de leurs besoins. Ce nombre varie d’un territoire à un autre, et d’une année sur l’autre, de même que la sélectivité, calculée en divisant le nombre de candidats admis par le nombre de candidats présents aux épreuves.

 

Alors que les académies de la banlieue parisienne (Versailles et Créteil) peinent généralement à recruter le nombre de professeurs nécessaire, les académies îliennes opèrent une sélection drastique : lors des concours 2016, le taux de réussite a plafonné à 9,8 % en Corse ; 14,5 % en Guadeloupe ; 17,3 % à La Réunion et 18,8 % en Martinique. Mener une carrière d’enseignant sous le soleil de ces îles suscite des vocations.

 

Concours des professeurs des écoles 2016

 

En ce qui concerne l’Hexagone, le pays se divise en deux parties, selon une ligne droite qui relierait Caen à Toulouse. A l’ouest de cette ligne, les académies les plus sélectives, avec un nombre de candidats important : à l’est (à l’exception de l’académie de Clermont-Ferrand, où peu de postes ont été ouverts aux concours 2016), celles où le taux de réussite est plus élevé.

 

Lire également : Concours des professeurs des écoles : le grand écart de la sélection

 

En tête des académies les moins sélectives, c’est celle de Versailles qui a cette année ravi la première place à celle de Créteil. Alors qu’elle devait recruter 1 615 professeurs pour assurer sa rentrée, seuls 1 650 candidats se sont présentés aux épreuves ; 1 406 ont été admis, soit 72,9 %. C’est avec 1,1 million d’élèves répartis dans quatre départements (Yvelines, Essonne, Hauts-de-Seine et Val-d’Oise) l’académie la plus importante de France, qui représente à elle seule 9 % des effectifs scolarisés.

 

Comme Versailles, l’académie de Créteil n’est pas parvenue à faire le plein de nouveaux professeurs des écoles à l’issue de son premier concours. Pour 1 635 places proposées, seulement 1 978 candidats se sont effectivement déplacés, et 1 211 ont été admis (61,2 %). Comme lors de l’année 2015, un second concours y a été organisé, avec la particularité d’être ouvert aux candidats d’autres académies, afin de recruter 500 enseignants supplémentaires.

 

Les écoles de la banlieue parisienne doivent faire face à une double difficulté : la première est la démographie dynamique de ces territoires, qui nécessite de créer chaque année de nouvelles classes. Ensuite, des territoires comme la Seine-Saint-Denis ont peu d’argument à faire valoir auprès des jeunes enseignants. Le logement y est cher, les transports encore peu pratiques. Professeurs dans des zones de relégation, ils doivent faire face à des situations qui dépassent leur rôle d’enseignant, tour à tour assistant social, infirmier, médiateur ou psychologue… Pour un salaire qui débute à 1 300 euros net par mois.

LE MONDE | 22.09.2016

 

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Quelle école pour votre enfant...
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de FCPE 44 - LA MONTAGNE
  • Contact

Profil

  • FCPE 44 - LA MONTAGNE

Les élus FCPE du conseil local

Les Membres du Bureau

  • Présidente: Marie BIGEARD

  • Trésorier: Philippe LE BERRE

  • Secrétaire: Virginie PRIOU

  • Représentant Collège: Laurent GAILLET

Contact:  fcpe44.la.montagne@free.fr
                 

Recherche

Soyez à 'heure...

Meteo

Meteo La Montagne

Articles Récents

  • La FCPE44 La Montagne se positionne…
    Motion de la FCPE La Montagne concernant la DGH pour la rentrée 2017 La réforme des collèges se met en place cette année, l’enjeu principal étant la réussite de tous les élèves, de tous nos enfants, l’acquisition par tous du socle commun de connaissances,...
  • A vos crayons...
  • Bonne et heureuse année 2017 !
    La FCPE44 de LA MONTAGNE vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017... ...et vous donne rendez-vous pour continuer d’agir ensemble en faveur d’une école toujours plus solidaire, innovante et bienveillante.
  • C'est déja Noël...
    L'inter conseil de la FCPE44 La Montagne vous souhaite à tous et à toutes de joyeuses fêtes de fin d'année...

L'Agenda des parents

Compteur

GIF...

Montage créé avec bloggif