Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 20:46

Lettre ouverte aux habitants du Pellerin...


J’ai pris la présidence de l’AJI le 7 mai de cette année, et je savais pertinemment que le contexte politique intercommunal était particulier. En effet, les électeurs du Pellerin on fait le choix démocratique de  porter Benjamin Morival  à la tête de la municipalité. Ce changement d’orientation politique n’était pourtant pour moi, en aucun cas, un frein à la continuité de la collaboration entre les trois communes fondatrices de l’Animation Jeunes Intercommunale. C’était visiblement sans compter sur les orientations politiques prises dans la précipitation par Mr Morival. J’ai été destinataire d’un courrier me signifiant purement et simplement la fin de la collaboration entre la mairie

du Pellerin et l’AJI à compter du 1er  janvier 2015, date de la fin de la convention triennale, qui lie les trois communes de St Jean de Boiseau, La Montagne, et Le Pellerin à l’association que je préside.


Si je me permets cette lettre ouverte dans la presse, et à votre attention, la raison en est simple. Monsieur le maire du Pellerin n’a pas respecté certaines règles qui lui auraient permis d’exprimer ses choix dans les instances de l’association. Il a préféré s’exprimer par voie de presse, dans des réunions, dans des Assemblées Générales, dans des  rencontres avec les maires de St Jean de Boiseau et de La Montagne… Ou il a exprimé son intention de se désengager de l’AJI. Les règles démocratiques valent aussi pour les associations, surtout lorsque des emplois sont en jeux… En réalité en tant que président, il s’avère que je suis le dernier informé de cette décision, c’est totalement irrespectueux pour ma personne, et dans le même temps faire peu de cas de ma fonction !


 Ce choix de désengagement n’est pas motivé par un bilan, mais réellement par un choix idéologique !


Cette posture me choque autant sur la forme que sur le fond.

Sur la forme : J’avais fixé lors de la dernière réunion de bureau un calendrier, stipulant les rendez-vous important pour l’association, entre autres la date du 17 septembre. C’est à cette date qu’un conseil d’administration devait évoquer le renouvèlement de la convention, ou chacun aurait pu s’exprimer en toute liberté. Cyrielle Paquereau, Adjointe représentant Le Pellerin à l’AJI, était présente, et je n’en doute pas à transmis les informations à Monsieur Morival. Tout autant choquant, le moment que Monsieur le Maire du Pellerin a choisi pour annoncer sa décision est proprement scandaleuse, et je pèse mes mots… Annoncer à une association dont l’activité principale s’effectue durant la période estivale, relève au mieux d’une méconnaissance du secteur enfance jeunesse, couplé à de l’amateurisme... Je vais être dans l’obligation de gérer une situation extrêmement compliqué en terme de personnel, des usagers, et des partenaires (CAF, CG44,…) de l’AJI, alors que l’activité est à flux tendu…


Cette prise de position vient au plus mauvais moment, et c’est intolérable !


Sur le fond : Recevoir une lettre « simple » de 12 lignes, formule de politesse comprise, pour me signifier le désengagement de la commune du Pellerin est assurément autant minimaliste que le contenu de cette lettre… Dans cette missive la vision de l’AJI par Benjamin Morival est réduite à sa plus simple expression, je cite : « … la qualité des échanges avec nos services municipaux qui ont permis de proposer des animations aux jeunes… » C’est une vision étriqué de ce qu’est l’Animation Jeunes Intercommunale. L’AJI, n’est pas seulement une structure organisant uniquement des « loisirs éducatifs » mais une association utilisant les loisirs, la prévention comme support à « l’éducation des jeunes ». Il me parait fondamental d’affirmer que l’éducation s’adresse à la totalité de la personne et requiert donc une attention permanente, continue, inscrite dans un processus global et concerté. Elle doit aider l’adolescent à franchir les étapes de son évolution physique, psychique, et sociale, à trouver les chemins de l’autonomie en lui permettant d’acquérir les compétences nécessaires à la connaissance de soi, des autres et de son environnement… Le triptyque loisirs, prévention, insertion est de fait indissociable…


Et que dire de la décision de municipaliser le service jeunesse, pour se désolidariser de l’AJI comme l’indique Mr Le Maire, alors qu’aucune délibération en conseil municipal n’aborde ce sujet… Je pensais, naïvement peut être, que ce genre de décision devait respecter  certaines règles démocratique, auxquelles les élus sont liés, tout du moins de façon éthique…


Néanmoins dans cette période difficile, j’entrevois une lueur d’espoir, je sais pertinemment que je pourrais compter sur le soutient indéfectible de Pierre Haie et de Pascal Pras.  En effet, pour avoir échangé à de nombreuses reprises avec eux sur l’AJI je n’ai aucuns doutes sur leur engagement pour que perdure l’association que je préside actuellement. Je sais l’attachement particulier de Pascal Pras pour l’AJI étant lui-même à l’origine de sa création avec Daniel Amineau et M Le Mauff. Nul doute qu’il mettra tout ce qui est en son pouvoir afin que la structure pour laquelle il a tant donné ne se délite pas.


Pour ma part, je vais faire en sorte que l’AJI honore ses engagement territoriaux jusqu’au 31 décembre 2014, mais pas seulement. Dès ces premiers jours de juillet, je travaille activement avec le directeur afin de faire une proposition concrète dès la rentrée scolaire pour trouver une nouvelle articulation entre les communes de St Jean de Boiseau et La Montagne. Nous étudions des possibilités de financement qui pourraient venir atténuer partiellement la perte de la subvention venant de la municipalité du Pellerin.


Malheureusement tout cela risque se faire sans les habitats du Pellerin, et je le regrette profondément !


Je suis convaincu de la richesse que peut apporter des projets territoriaux tels que l’AJI, je n’avais pas à l’esprit que des choix politiques et surtout idéologiques pourraient remettre en cause les actions d’une association qui est une référence bien au-delà des frontières du Pays de Retz…


Merci de votre lecture.


Pour l’AJI

Le Président

Gildas Le Meillat   

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par FCPE 44 - LA MONTAGNE - dans Libre expression
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de FCPE 44 - LA MONTAGNE
  • Contact

Profil

  • FCPE 44 - LA MONTAGNE

Les élus FCPE du conseil local

Les Membres du Bureau

  • Présidente: Marie BIGEARD

  • Trésorier: Philippe LE BERRE

  • Secrétaire: Virginie PRIOU

  • Représentant Collège: Laurent GAILLET

Contact:  fcpe44.la.montagne@free.fr
                 

Recherche

Soyez à 'heure...

Meteo

Meteo La Montagne

Articles Récents

  • La FCPE44 La Montagne se positionne…
    Motion de la FCPE La Montagne concernant la DGH pour la rentrée 2017 La réforme des collèges se met en place cette année, l’enjeu principal étant la réussite de tous les élèves, de tous nos enfants, l’acquisition par tous du socle commun de connaissances,...
  • A vos crayons...
  • Bonne et heureuse année 2017 !
    La FCPE44 de LA MONTAGNE vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2017... ...et vous donne rendez-vous pour continuer d’agir ensemble en faveur d’une école toujours plus solidaire, innovante et bienveillante.
  • C'est déja Noël...
    L'inter conseil de la FCPE44 La Montagne vous souhaite à tous et à toutes de joyeuses fêtes de fin d'année...

L'Agenda des parents

Compteur

GIF...

Montage créé avec bloggif